AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Veruca Van Helsing - by your side, to the end. [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Veruca Van Helsing
    Insane & Megalomaniac..
    Be Careful Sweetheart.

avatar


Feuille de route
Employeur: Vieil Opéra
Côté coeur : Célibataire endurci/e
Relations:

MessageSujet: Veruca Van Helsing - by your side, to the end. [Terminé]   Dim 7 Nov - 18:13



Veruca
Van Helsing




Me, myself & I
© Copyright Aryane
Prénom : Veruca
Nom : Van Helsing
Surnom : Very
Âge : Environ deux cents ans et deux ans.
Métier : Aucun, elle se pavane et se fait entretenir
Groupe désiré : Vampire- Immortalité et puissance
Avatar : Emilie Autumn
Code de la présentation : Autovalidation.
Description physique : Veruca est une jeune vampire des moins étrange et compliquée. Elle mesure environ un mètre septante-cinq pour un poids ne dépassant pas les cinquante-cinq kilos. Ses cheveux sont d'une couleur rouge, souvent attaché de ruban décoratif ou autre. Ses yeux sont d'un noir assez foncé qui ne lui révèle aucun sentiment Humain. Et sa peau est d'une paleur extrême. Vous allez sans doute dire que c'est normal pour quelqu'un mort il y a plus de 2oo ans, certes, mais peut-être pas à ce point. Elle aime d'ailleurs à se poudrer le visage, chose qu'elle faisait souvent avant de mourir, après tout c'était vers les 1800 et à cette époque c'était assez fréquent. Concernant ses vêtements, elle qui auparavant était très sobre, se compromet dans l'exentricité. Des bottes jusqu'aux genoux, des bas résilles souvent filé, des hauts dévoilant un peu de son corps, etc. Elle apprécie se montrer même si elle ne le fait pas pour les autres mais pour elle-même.





Comportement/caractère :
Immortalité rime avec Liberté. Sa vie de mortelle fut dure, désagréable, on la laissa pour morte. Une raison suffisante pour haïr le genre humain. Née sans doute au mauvais endroit au mauvais moment, Veruca a bénéficié d’une éducation très stricte qui l’a simplement poussée à voir son futur mariage comme une chance et être une parfaite épouse. Au départ, elle l’accepte sans broncher, mais tout changea brusquement après leur union. Une longue série d’événement l’amena finalement à ne pas vouloir de cette vie là pour l’enfant qu’elle allait mettre au monde. Autant pour elle, ça pourrait encore être supportable, elle pourrait concevoir de rester prisonnière et de se faire violer. Mais la chair de sa chair ne devait en aucun cas subir ce genre de violence.

Son côté machiavélique s’incrusta dans son être doucement mais surement, au fur et à mesure que la demoiselle échafaudait des plans pour s’en aller discrètement et sans laisser de trace. Rattrapée, laissée pour morte, plus rien ne la rattachait à son passé mise à part l’enfant mis au monde, William Alexander. Vêtue de sa magnifique robe de mariée tâchée d’écarlate exprès, une ligne de sang coulant sur le menton et le regard complètement fou, la vengeance n’apaisa ni son cœur, ni sa soir. Elle partit, tuant sans aucun état d’âme quiconque se dressait sur son chemin. Au fil du temps, elle apprit à se faire violence, à ne pas défier l’autorité des vampires et surtout ne pas se faire avoir. Se faire arracher les crocs ? C’était sans doute la pire torture, du moins avant l’invention du True blood ! Comment se nourrir ? De la même manière que si l’on oblige un humain à boire du lait encore enfermé dans sa brique en carton…

La rouquine dut accepté les changements, et c’est avec peine qu’elle mit un frein à son envie croissante de liberté et de sang lors de la « Grande Révélation ». Deux cent ans. Cela fait à peu près deux cents longues années qu’elle traine son passé sans jamais le révéler à quiconque. La nostalgie la reprend lorsqu’elle redonne un tant soit peu de crédibilité et d’importance à ces humains qu’il ne faut en aucun cas croquer à pleine dent. Question de maitrise, question de respect des lois désormais.

Cet adoucissement n’est finalement que passager. Après un acte jugé comme un « accident » involontaire et la décadence qui s’installe peu à peu dans les rangs, Veruca est bien décidée à déguster sa vengeance glaciale. Aucune raison de se mouiller, la manipulation est tout un art. S’il y a une fille qui n’a rien à perdre et dont il faut se méfier. C’est bien elle.

Que s'est-il passé pendant ces deux ans ?
Deux ans. Lorsque l’on est immortel, on peut considérer ce laps de temps comme totalement ridicule et sans importance. Mais ça, c’était sans compter la « Grande Révélation ». En deux miniatures petites années, une foule de choses a changé dans la société parisienne, mais également dans le monde entier à en juger par la télévision, les actes terroristes qui ne sont plus dirigé contre un type ethnique mais bien contre cette nouvelle race supérieure rabaissée au possible au rang d’égal.

D’abord bien sur, il y a eu « l’égalité ». Quelle belle connerie ! A aucune époque les hommes ont su être égaux, jamais, comme si ça pouvait marcher avec des êtres supérieurs en puissance ? Il y a des riches, des pauvres, ceux qui crèvent de faim et ceux qui mangent du caviar jusqu’à exploser. Où est l’égalité dans tout ça ? Sans compter que cette notion n’avait pas encore de définition lorsque la jeune femme vint au monde. Une histoire sombre, sordide, qu’elle ne se plait absolument pas à raconter.

Très bien, il faut payer des impôts ! Sans emploi, la jeune femme s’est contentée de demander gentiment à son homme de subvenir à ses besoins. Nouveau statut dont il a été, mine de rien, plus que ravi. Par contre, payer pour loger à l’opéra ? Ahah, laissez la rire ! Surtout quand on pense que cette bâtisse est laissée aux rats et à la désolation depuis si longtemps, aucune valeur, pas même historique. Jamais au grand jamais elle ne déboursa un centime pour rester entre ces murs qui n’étaient plus utiles à personne si ce n’est elle, son Lilian et quelques vampires sous sa protection.

D’ailleurs certains prétextent que c’est pour cette raison qu’un incendie« accidentel » s’est déclenché comme par magie, brûlant les vieilles planches sèches, creusant les tombes de certains vampires, les laissant hurler à la mort sans que personne ne réagissent la moindre. Il paraît que c’est dû à un manque d’organisation. D’après Veruca ? Oh mieux vaut ne pas lui en parler, surtout quand on pense qu’elle avait eu la moitié du corps brûlée accompagné de la peur de sa vie, non pas celle de mourir bizarrement, mais plutôt celle de perdre Lilian. Tout deux s’en sont sorti indemne. Ca n’a pas été le cas d’un autre, fraîchement arrivé, qui ne connaissait pas suffisamment bien les lieux pour trouver, en pleins jours, un autre refuge que les rayons meurtrier du soleil, et quitte à faire un choix était mort. Tragique.

Depuis ce jour là, la jeune femme vit au « Manoir du Vice » ayant trouvé refuge auprès de celui qui garde encore un peu de pouvoir et qui reste un shérif respecté et reconnu, Antoine Hetfield. Vivant enfin dans une bâtisse suffisamment protégée pour ne pas craindre pour sa vie lorsqu’elle ferme les yeux pour profiter d’un peu de repos.

Ceci expliquant cela, on comprend mieux son envie de vengeance, on adhère à cette soif de tout détruire et de les réduire en cendre un à un. Ouvertement contre les Vampires, prétexant qu’ils sont créatures du Mal et qu’il faut les éliminer avant qu’ils n’amènent l’apocalypse… La Confrérie du Soleil. Foutaise, ces gens sont complètement fous, ils sont dangereux avec leur message et ils méritent de mourir un à un sous les crocs de la rouquine qui ne fera un plaisir de répandre leur sang juste pour le plaisir. Et oui, elle n’a aucunement l’intention de souiller son organisme en ingurgitant le sang de ces… êtres ignobles qui répandent un message de haine bien plus fort que tout ce que l’on peut imaginer.

_________________


Perfect Goddess
Beautiful, Immortal
Skinny, Bloodthirsty
By your side
To the end...


Dernière édition par Veruca Van Helsing le Dim 28 Nov - 14:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Veruca Van Helsing - by your side, to the end. [Terminé]   Ven 12 Nov - 16:45

Auto validation I love you
Revenir en haut Aller en bas
 
Veruca Van Helsing - by your side, to the end. [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» So what if you can see the darkest side of me? [H.] ~Terminé
» Oxalis ★ the inuitive side of the flower [Terminée]
» Come to the Dark Side... we have cookies ! [PV Tom]
» Van Helsing [FILM]
» London's Dark Side [+18 ans] - RPG Surnaturel / City

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
True Blood - La Révélation :: et si tout commençait ici.. :: 
Présentations
 :: En cours
-
Sauter vers: